Mär Heaven

Forum RP sur le thème de Mär, un monde pour départager chevaliers défenseurs et sinistres destructeurs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gang Wars

Aller en bas 
AuteurMessage
Fey Neikos
Pion
avatar

Masculin Nombre de messages : 265
Age : 33
Localisation : Au combat !!!! ^^
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Gang Wars   Ven 2 Mar - 19:52


-Cliquez sur la bannière pour être redirigé vers le forum-



Au 21ème sciècle, après une série d’actes criminels visant les grandes puissances mondiales,






Les États-Unis tentent de résoudre le problème. Pour juguler le terrorisme majoritairement islamique, ils décident de frapper un grand coup dans l'espoir d’apeurer ces individus versatiles. A grand renfort de publicité, ils médiatisent le conflit et fabriquent des preuves pour rallier l'opinion publique. Pour faire bonne figure ils lancent un ultimatum à l'Irak, pays choisit en raison de champs pétrolifères. Autant faire d'une pierre deux coups: s'enrichir et stopper le terrorisme. Le 7 mars, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Espagne déposent un projet de résolution sur l'Irak au Conseil de Sécurité. Ce dernier précise que le 17 mars 2003, ou avant cette date, l'Irak devra faire preuve d'une coopération entière, inconditionnelle, immédiate et active, conformément aux obligations en matière de désarmement qui lui incombent en vertu de la résolution 1441. Naturellement inacceptable, l'ultimatum fut rejeté et s'engagea une guerre conventionnelle rapidement gagnée par les Américains s'engagea





Forts de leur victoire, le moral des troupes au plus haut en raison de faibles pertes humaines. En effet dans les armées issues de pays développés ce facteur est crucial. L'armée n'a donc pas hésité à investir énormément dans des armures à l'épreuve des balles. Qui dit retour des armures dit retour du courage. Ce courage allié à l'équipement nettement supérieur permet une victoire rapide et la capture du dictateur en place.

Mais les Américains vont s'apercevoir à leurs dépends que gagner une bataille ne signifie pas gagner la guerre. Suite à la guerre c'est un peuple révolté qu'ils doivent affronter. Les attentats suicides se multiplient tout comme les escarmouches et combats de rue en tous genres. Le kamikaze est devenu en quelques années la bombe intelligente et bon marché du terrorisme de nouvelle génération, produit d’une idéologie et d’une technique de préparation facilement transposable et exportable.





Les années passèrent et les attentats, menaces, enlèvements et autres faits divers fleurirent rapidement et arrosèrent les écrans cathodiques d'un beau rouge carmin.

C'est donc avec une ferme résolution que le nouveau président fraîchement élu à la tête du pays conservateur ordonna à son état major de déclarer une Open War aux terrorismes. Les campagnes de propagande antimusulmane se firent de plus en plus drastiques. Une prime de 5000 dollars était offerte pour chaque dénonciation. L'intérieur même du pays fut mis en effervescence. Mais cette agitation menaçait la stabilité politique et l'hégémonie du nouveau tyran démocratique. En conséquence de quoi il fut décidé qu'une nouvelle petite guerre pouvait être la bonne solution. En temps de guerre, il était aisé de faire passer toutes sortes de mesures et d’ériger nombre de lois impopulaires. En outre, cela faisait travailler les industries lourdes, néantisait le chômage et tout le monde était heureux. Naturellement, les pays arabes furent des cibles toutes indiquées. C'est avec ses alliés de toujours que les USA rentrèrent en guerre. Dans un premier temps ce fut tout naturellement par pays interposés car déclencher une guerre n'est jamais très bien vu par l'opinion publique. Les USA armèrent à leurs frais chiites, israéliens et autres peuples favorables à leur vision. Ce fut la guerre des 8 jours. Rapide comme l'éclair les tanks israéliens soutenus par le Mossad écrasèrent les palestiniens de la bande de Gaza et reprirent leur terre sainte. Forts de cette victoire et appuyés par le sénat ils ne tardèrent pas à remettre à jour le passé. C'est donc l'Egypte qui subit leur assaut courroucé.





La danse politique s'accéléra et de plus en plus de conflits se déclenchèrent pour finalement arriver à une carte du monde profondément modifiée. 4 puissances émergèrent de ce choc. L'Islam et ses fanatiques dévoués corps et âme, la vieille Europe conservatrice et millénaire, les Etats-Unis et leur foi enflammée et pour terminer le bal l'Asie et sa courageuse population.





Les quartes puissances s'opposèrent pour une domination mondiale car ces temps de guerre incertains promettaient de beaux profits à qui savait profiter de la situation.

Dans un premier temps une alliance entre Américains et Européens fut conclue et ce dans le but de supprimer l'islam terroriste qui bafouait toute règle de combat traditionnel. Ils avaient créé une guerre sainte, peuplée de terroristes et de fanatiques contre laquelle toute armée régulière avait de grosses difficultés. Une fois les principales poches de résistance éliminées les deux états alliés eurent la très bonne idée de ne pas occuper le pays comme cela avait été fait auparavant (soldée comme tout le monde le sais pas un cuisant échec). En effet la population locale était défavorable à tout régime capitaliste qui rendait l’occupation de ce type de territoire des plus incertaine. Des barrières, murs et défense ont donc été érigés en hâte pour encercler les pays arabes. Ils étaient chez eux et personne ne les dérangeait. Bien entendu ils étaient confinés dans cette gigantesque prison et les abords des frontières étaient de véritables no man's land.





[align=justify]Une secousse, un choc. La première bombe atomique lancée en vue de destruction depuis 1945 le fut par la Corée du nord qui aidée par la chine tentait dans un acte désespère de prendre la Corée du sud. Pour être certain de leur victoire ce ne fut pas une mais 5 bombes qui furent lâchées. Deux tirées d'un sous-marin baignant dans les eaux internationales à proximité de Séoul. Une par un canon qui s'écrasa et réduisit en cendre la ville de Inch-on. Les deux dernières furent lâchées par des bombardiers respectivement sur Taejon et Taegu.

Plusieurs experts des nations unies furent dépêchés sur place et voici le rapport qu’ils firent à la commission internationale:
Citation :

1. Lors de l’explosion, un flux intense de photons est tout d’abord libéré. Les photons qui, habituellement sont bien inoffensifs, sont lors de l’explosion tellement concentrés qu’ils occasionnent des brûlures au troisième degré.
2. Vient ensuite un front de rafale supersonique. L’onde sonore est tellement puissante qu’elle est capable de tordre du métal.
3. Il y a alors une rafale thermique qui brûle n’importe quelle peau instantanément.
4. A plus long terme, des pluies radioactives peuvent survenir. Elles résultent du fait que les particules radioactives s’attachent à la poussière en suspension dans l’air et que la pluie se forme par condensation de microgouttelettes autour de poussière. Donc, si cette dernière est radioactive, l’on obtient évidement des pluies radioactives.
5. A encore plus long terme, on peut penser que si un nombre considérable de bombes atomiques devaient un jour s’abattre sur notre terre, il s’en suivrait un hiver radioactif car les particules radioactives dans le ciel formeraient un nuage qui empêcherait les rayons du soleil de passer et tuerait toutes les plantes qui se nourrissent par photosynthèse. Cela entraînerait la disparition progressive d’oxygène sur notre planète avec comme corolaire la disparition de tous les animaux (humains
y compris). En outre, le nuage radioactif détruira progressivement la couche d’ozone protectrice (qui est déjà bien maigre à certains endroits) ce qui fait que nous ne serions plus protégés contre les U.V. nocifs.

Bien conscient qu'une riposte nucléaire ne pourrait avoir que des répercutions négatives la Corée du Nord fut unanimement condamnée. Elle perdit ses alliées et fut l'objet de nombreuses frappes tactiques qui eurent pour effet de détruire son armement nucléaire restant et par la même occasion d'appauvrir ce pays déjà si tourmenté. Les Asiatiques dont l'opinion publique se préoccupait de plus en plus de la misère croissante de la population coréenne voulurent leur venir en aide mais les américains soucieux d'éradiquer toute menace continuèrent les frappes. Celui déclencha la grande guerre. L'Europe ne parvint pas à trouver un parti et finalement resta neutre jusqu'au jour ou le conflit Américo-Asiatique prit tellement d'ampleur que certains combats se déroulaient sur le sol européen. L'Europe devait réagir et entra en guerre contre tous ceux qui violeraient son espace aérien, terrestre ou maritime. Elle entra dans la danse. Pour la première fois l'on vit une guerre à trois acteurs. Il n’avait pas d'alliance, juste du sang et de la douleur. Cette guerre dura plus de 3 ans au terme desquelles les trois nations, exsangues ne purent plus lutter. Par manque d'hommes et de moyens.

Les conséquences de cette grande guerre furent diverses pour les trois nations:

Commençons par les USA ; après avoir subit nombre de pertes militaires liées à la guerre et à divers conflits internes à la nation le continent de l’Ouest a décidé de se regrouper vers le nord. En effet les USA sont une sorte de monde civilisé des Amériques ; le Sud, formé de ces forêts et de ces montagnes est devenu un lieu de sauvagerie totale ou la survie prime sur toute autre chose. Le centre névralgique de la nation est situé sur la côté Est dans la ville de New York. De part sa diversité culturelle et raciale il était logique qu’après la destruction quasi totale de Washington les survivants décident d’élire ce lieu comme nouvelle Capitale. La ville en elle même a subi quelques changements et se voit maintenant plus sombre et noire. Les USA sont gouvernés par un Etat pseudo démocratique et ont élit toujours les gouverneurs et autres membres de la politique. Cependant les visages de ceux-ci ont bien changé, passant d'hommes à l'esprit vif, narquois, beaux parleurs, et ayant le sens de la répartie à des chefs de gangs présents et forts. La sécurité est le premier mot d’ordre de la nation et les combats entre Gangs sont donc évités la plupart du temps dans les espaces à forte population et les quartiers riches. Chaque état est gouverné par un Gang puissant et ce qui se passe sur ces terres le regarde. On pourrait définir les USA comme une coalition de plusieurs Etats et ce serait juste. Ils restent des alliés en apparence mais n’hésitent pas à se faire la guerre entre eux afin de gagner plus de territoire.
Même si la vie est devenue plus dangereuse, les personnes désireuses de mener un quotidien tranquille peuvent toujours le faire en restant à l’écart des zones à risque. Dans leurs soucis de sécurité et d’information les USA ont même lancé une campagne de légalisation et de référencement des Gangs. Rien de plus qu’une tentative de contrôle de l’incontrôlable.

L’Europe est ce que l’on pourrait désigner de terres barbares car aucune loi ni aucun ordre n’est mis en place. Les pays se sont effondrés sous les assauts des Gangs et une sorte de gouvernement du peuple s’est mis en place de lui-même. Les habitants ayant un fort caractère dans cette partie du monde ils ne se sont pas soumis aux Gangs et les ont même forcés à vivre selon leurs règles. C’est une sorte d’entente cordiale qui règne entre ces deux groupes. Les lois et les règles de chaque ville diffèrent et il est très dur de s’y retrouver si l’on voyage tout le temps. Cependant une ville s’est démarquée des autres : Paris. Le centre de l’Europe, le lieu de regroupement des Gangs de la terre du milieu et de toutes les richesses, voilà ce qu’est Paris : le cœur qui fait vivre ce petit monde. La ville en elle-même est gérée par plusieurs personnes et ne repose pas sur une seule tête pensante ce qui est une force dans le cas présent. Malgré les tensions entre les différents chefs, la ville fonctionne bien et attire sans cesse plus de monde. Juste après la fin de la guerre la paix a été ramenée par un certain Maître des combats ; un chef de gang charismatique qui s’exila sur une île afin de trouver le calme. C’est depuis Paris que l’on accède à son île où se déroule parfois un tournoi mondial opposant les plus grands guerriers du monde pour un prix inconnu. C’est un des facteurs principal de la popularité de la ville. Mais ne vous faites pas d’idée, même si Paris est une ville qui paraît calme au premier regard elle est en fait bien plus dangereuse que nombre de petits villages et de forêts noires ; C’est une Jungle Urbaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey Neikos
Pion
avatar

Masculin Nombre de messages : 265
Age : 33
Localisation : Au combat !!!! ^^
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Gang Wars   Ven 2 Mar - 19:53

Et enfin l’Asie, ensemble de la Chine, du Japon, de l’Inde et de tous les autres pays proches (Mongolie, Sibérie… etc.…). Le centre de cette Nation avait été placé sur les îles du Japon à Néo-Tokyo qui avait été épargnée par la guerre, à l’inverse de Beijing dont une partie de la ville n’était plus que ruines fumantes. Actuellement une seule loi prévaut : celle du plus fort, les îles du japon étant pratiquement toutes reliées entre elles le Japon ne forme plus qu'une très grosse zone urbanisée. De multiples Gangs ont vu le jour mais un seul domine toujours l'Asie : Les Dragons. A ça tête Shenlong, aussi appelé Le Dragon, plusieurs rumeurs courent à son sujet mais rien n'est véridique. De plus, personne ne peut se vanter de l'avoir vu en personne. La deuxième personne à contrôler les Dragon est une femme, une certaine Chimria dont on dit que la beauté est mortelle pour ceux qui ne sont pas dans ces faveurs. Leur arrivée au "pouvoir" a été écrite avec le sang de ceux qu'ils ont supprimés. Les Dragons contrôle tout ce qui est important pour le développement de l'Asie, leur QG se situe au Ryu' Plaza au centre de l'ancienne Tokyo. Mais un deuxième centre de regroupement du Gang se trouve à Shanghai deuxième ville la plus puissante de l'Asie. Même si le Gang est maintenant plus apparenté à une mafia au vue du nombre de personnes en faisant partie il ne contrôle pas toute l'Asie. Le Centre et l'Ouest de la Chine sont encore hors de portée des griffes du Dragon mais pour combien de temps ?
Même si le Gang ne se fie qu'à la loi du plus fort Shenlong a bien compris qu'il lui faudrait garder les rennes du pouvoir en main quand il les aurait et c'est dans cette optique qu'il continue à autoriser la police à faire sa loi du moment qu'elle ne s'attaque pas à sa "Famille". Ainsi la vie se déroule à peu près normalement en dehors du fait qu'il y'a un Dragon qui n'a que faire de la loi.

Avec la fin de la guerre et l'émergence de plus en plus de micro groupe et gang, une charte universelle fut érigée et quiconque la briserait subirait instantanément l'assaut de toutes les autres puissances:

Citation :
ART. 0. Aucune arme nucléaire et de destruction massive ne peut être employée

ART. 1. - Les ambulances et les hôpitaux militaires seront reconnus neutres, et, comme tels, protégés et respectés par les belligérants, aussi longtemps qu'il s'y trouvera des malades ou des blessés.
La neutralité cesserait si ces ambulances ou ces hôpitaux étaient gardés par une force militaire.

ART. 2. - Le personnel des hôpitaux et des ambulances, comprenant l'intendance, le Service de santé, d'administration, de transport des blessés, ainsi que les aumôniers, participera au bénéfice de la neutralité lorsqu'il fonctionnera, et tant qu'il restera des blessés à relever ou à secourir.

ART. 3. - Les personnes désignées dans l'article précédent pourront, même après l'occupation par l'ennemi, continuer à remplir leurs fonctions dans l'hôpital ou l'ambulance qu'elles desservent, ou se retirer pour rejoindre le corps auquel elles appartiennent.

Dans ces circonstances, lorsque ces personnes cesseront leurs fonctions, elles seront remises aux avant-postes ennemis par les soins de l'armée occupante.

ART. 4. - Le matériel des hôpitaux militaires demeurant soumis aux lois de la guerre, les personnes attachées à ces hôpitaux ne pourront, en se retirant, emporter que les objets qui seront leur propriété particulière.
Dans les mêmes circonstances, au contraire, l'ambulance conservera son matériel.

ART. 5. - Les habitants du pays qui porteront secours aux blessés seront respectés et demeureront libres.
Les généraux des Puissances belligérantes auront pour mission de prévenir les habitants de l'appel fait à leur humanité, et de la neutralité qui en sera la conséquence.
Tout blessé recueilli et soigné dans une maison y servira de sauvegarde. L'habitant qui aura recueilli chez lui des blessés sera dispensé du logement des troupes, ainsi que d'une partie des contributions de guerre qui seraient imposées.

ART. 6. - Les militaires blessés ou malades seront recueillis et soignés, à quelque nation qu'ils
appartiennent.
Les commandants en chef auront la faculté de remettre immédiatement aux avant-postes ennemis les militaires ennemis blessés pendant le combat, lorsque les circonstances le permettront et du consentement des deux partis.
Seront renvoyés dans leur pays ceux qui, après guérison, seront reconnus incapables de servir.
Les autres pourront être également renvoyés, à condition de ne pas reprendre les armes pendant la durée de la guerre.
Les évacuations, avec le personnel qui les dirige, seront couvertes par une neutralité absolue.

ART. 7. - Un drapeau distinctif et uniforme sera adopté pour les hôpitaux, les ambulances et les évacuations. Il devra être, en toute circonstance, accompagné du drapeau national.
Un brassard sera également admis pour le personnel neutralisé, mais la délivrance en sera laissée à l'autorité militaire.
Le drapeau et le brassard porteront croix rouge sur fond blanc.

ART. 8. - Les détails d'exécution de la présente Convention seront réglés par les commandants en chef des armées belligérantes, d'après les instructions de leurs gouvernements respectifs, et conformément aux principes généraux énoncés dans cette Convention.

ART. 9. - Les Hautes Puissances contractantes sont convenues de communiquer la présente Convention aux gouvernements qui n'ont pu envoyer des plénipotentiaires à la Conférence internationale de Genève, en les invitant à y accéder ; le protocole est à cet effet laissé ouvert.


ART. 10. - La présente Convention sera ratifiée, et les ratifications en seront échangées à Berne, dans l'espace de quatre mois, ou plus tôt si faire se peut. En foi de quoi, les plénipotentiaires respectifs l'ont signée et y ont apposé le cachet de leurs armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gang Wars
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Star Wars Pocket Models TGC
» De chefs de gang à chefs d'entreprise: pari tenu
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Sphere Wars
» NTW3 Clan Wars League

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mär Heaven :: Hors RP :: Publicité-
Sauter vers: