Mär Heaven

Forum RP sur le thème de Mär, un monde pour départager chevaliers défenseurs et sinistres destructeurs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eskakris [acceptée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eskakris
Pion
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Eskakris [acceptée]   Ven 2 Mar - 20:07

Nom : Histal
Prénom : Eskakris
Surnom : Songe
Age : 17 ans
Sexe : Féminin

Description physique : Eskakris est une jeune fille de somme toute taille modeste… Très modeste… Pour ne pas dire petite, de l’ordre du mètre soixante. Elle a une corpulence proportionnelle à sa taille, lui donnant une silhouette normale… Son apparence générale est assez sombre, ne portant que des vêtements noirs et blancs, en souvenir d’un ami défunt, majoritairement noir d’ailleurs, comme pour en faire le deuil. Sa tenue est adaptée pour le combat, pantalon simple, de bonnes chaussures, un haut blanc et un court manteau noir. De ce fait, elle est assez discrète sur ses deux plans là… Elle des cheveux noir obsidienne, mi longs, qu’elle attache avant un combat pour éviter d’être dérangée, mais sinon elle les laisses flotter a leurs grés, le tout coiffé malgré tout d’une sorte de casquette noir. Ses cheveux noirs ont tendance à rendre son visage plus blanc qu’il ne l’ait en réalité, accentuant ses traits. Elle a un visage sévère, des yeux de petites tailles et souvent à moitiés fermés, des sourcils fins et un sourire tranquille quand elle est perdue dans ses pensées… Sinon elle ne sourit que devant de rares personnes. Ses yeux sont bleus… Comme le ciel que si souvent elle observe, mais bleus foncés, à mi chemin entre jour et nuit.

Caractère : Son principal trait de caractère est son aspect songeuse… Eskakris vit en permanence ‘dans sa tête’ pour autant que l’expression puisse être employé. De ce fait, elle préférera écouter que parler, car écouter lui donne tout le temps nécessaire à la réflexion… Et comme pour agir il faut réfléchir… De même, elle n’est pas particulièrement colérique, elle peut s’énerver, comme tout le monde, mais jamais de vraie colère… En fait, il n’a pas de sentiments qui peuvent finir par l’excéder. Une forme de calme, après les surprises ou les situations de désarroi, elle cherche à envisager le mieux possibles les moments présents. Malgré tout, cela a pour inconvénient d’agir parfois en décaler, vu que ses réflexes sont réprimés autant que possible. Les rares émotions qui la bouleversent, elle ne les fait pas paraître.
Sa fierté est relative, car elle pense que la fierté doit être au service de soi et non à sa déconvenue, c'est-à-dire que pour parvenir à son but selon elle il faut être capable de mettre sa fierté personnelle entre parenthèse pour l’objectif et rien d’autre.
Néanmoins, elle n’a qu’une parole, si elle fait une promesse, celle-ci sera tenue, quand bien même ce serait à sa défaveur.
Elle peut paraître froide, mais ce n’est pas tout à fait ça… Elle ne cherche pas foncièrement à rejeter autrui, mais son caractère l’emmène malgré tout à cette fin.

Son nindo : Fais ce que dois, advienne que pourra. On n’a qu’une vie pour décider ce que l’on veut devenir… Et cette même vie pour l’accomplir.

Ce qu’elle aime : -Rêvasser… Dans son petit monde qu’elle se forge dans sa tête…
- Les ärms, merveilleux ustensiles qui permettent à l’humain de dépasser sa condition
- Ses proches (qui a dis rare ?) amis
- un zeste de solitude, un brin d’isolement de temps à autre
- Regarder le ciel, les nuages, les étoiles…

Ce qu’elle n’aime pas : - Les lois
- Qu’on décide de sa vie à sa place…
- Les endroits surpeuplés
- Les légumes (la remarque qui casse tout xD)

Voilà ^^ je remercie d’avance tout ceux qui auront pris la peine de me lire jusqu’au bout
J’attends avec impatience vos remarques, suggestions et autres pour m’améliorer ^^ et si mon rp vous semble bizarre c’est… normal xD
Ah, au fait, j’aurais un avatar quand… J’aurais fini de le dessiner et de le scanner xD (et quand j’aurais trouver comment en mettre un >.<)

ps: je posterais la suite dans deux ou trois heures sans doute :p

Histoire :

Chapitre 1 : Mauvais réveil
Le souffle du zéphyr lui caressait la joue, douce brise sifflant dans les feuilles des arbres, réconfortante tiédeur dans l’air moite. Le fin corps recroquevillé sur le sol eut un frisson, de dormir à même le sol avec pour seule couverture ses vêtements. Levant légèrement la tête de son oreiller de fortune qu’était son manteau, un regard se risquait hors des paupières mi-closes encore lourdes… Le soleil était bas… Il se couchait… ou se levait… Comment en être sûre ? Depuis combien de temps dormait-elle là ? Après tout, cela n’avait aucune forme d’importance… Se redressant sur son séant, elle étirait lentement ses membres endormis tel un félin, le réveil est après tout toujours trop rude… Appel impérieux du rêve, elle ne pouvait réprimé l’envie de s’allonger à nouveau, la tête dans l’herbe fraîche, à contempler les cieux. Elle aurait pu le faire, mais une ombre hagarde semblait s’aventurer vers elle dans les herbes rougies par la lumière écarlate du soleil… Se faire surprendre dans une songerie n’est jamais agréable.

L’ombre en question était un homme… Enfin jeune homme… Il portait des vêtements peu communs, alliant noir et blanc… Jamais pareille tenue n’avait été porté dans la région… Bizarre était le premier mot qui lui était venu à l’esprit en le voyant… L’habit ne fait pas le moine mais… Y contribue fortement. Un étranger sans doute? Elle n’allait pas tarder à le savoir…

« Voilà enfin quelqu’un ! Je parcours ses plaines depuis deux jours et tu es la première personne que je rencontre ! Ce n’est pas trop tôt… Le coin n’est pas très habité n’est ce pas ? » Dit-il un sourire au lèvres.
Silence, les paroles de l’inconnu résonnaient dans la vallée, pesant, embarrassant… C’était pour elle un moyen de le jauger. L’individu en question continua de sourire, de prime abord naturellement, puis de gène… Le vide sonore devenant insoutenable, il reprit :
« Ahum… Et bien… Tu pourrais m’emmener à la ville la plus proche ? J’ai l’impression que c’est très… Disons rupestre comme région et je ne sais pas où je suis... Ah, et puis je m’appelle Parek, et toi ? »Il devait le faire exprès… Ou bien chercher un peu de compagnie, car le petit village était visible de là où ils se trouvaient…
_ Je m’appelle Eskakris, quant à la ville la plus proche regarde par toi-même. Dit elle en pointant les toits des habitations au-delà de la mer d’herbes sauvages.
_Ah oui tiens, je n’avais pas fais attention, tu m’accompagnes ?
C’étais bien un peu de compagnie qu’il cherchait pensa t’elle…
_Pourquoi pas ? Tu pourrais te perdre à nouveau sans moi après tout.
_Ah ah ! Tu aurais un peu d’humour en fin de compte ! »

Ils marchaient en se frayant un chemin dans les herbes hautes, qui donnaient l’impression de chercher à engloutir les humains s’y promenant, elle eut sa réponse quant à l’heure, c’était le soir, le soleil décroissait de plus en plus pour disparaître derrière les collines… Le firmament ne tarderait pas à apparaître. La nuit ne la dérangeait nullement, ce sont les heures où le sommeil est le plus propice aux rêves, par contre, son hôte lui semblait dérangé.
« Accélérons le pas, j’aimerais y être avant la nuit tombé.
_ Il n’y a pas le feu, et puis on peut difficilement aller plus vite même en coupant à travers champ.
_Mmmmmmh…
_Un problème ?
_ Non ! S’exclamait il sèchement avant de se reprendre, enfin, non non, pas de problèmes. »
Elle n’aimait pas ça… Quelque chose allait arriver elle le sentait… Tout dans son attitude le montrait, il était énervé…
Décidément, il était vraiment étrange…

L’astre argenté devenait de plus en plus apparent qu’ils s’approchaient du village, l’humeur inquiète de Parek s’était amplifiée. Et elle non plus n’était plus sereine désormais.
Il y a de ses sensations qui semblent vous coller parfois à la peau… La sale impression d’être traqué, observé, guetté dans l’obscurité… Comme si l’air lui-même devenait un étau pour vous étouffer… Le son du vent, souffle froid, dans les herbes amplifiait le stress. Un pas, c’est fou comment la tension était palpable, un autre pas, jusqu’où cela allait il durer ? Un troisième pas… Raaah, son cœur battait de plus en plus vite, il cognait, cognait encore comme pour avertir d’un danger imminent… Merveilleux instinct jamais écouté… Un quatrième pas ! Wouah ! Mais c’est qu’il en restait sans doute encore des milliers à faire… Cela ne pouvait plus durer, elle se tourna vers lui et d… « ATTENTION ! » trop tard, Parek se jeta sur elle, il se trouvaient tout deux à terre, à temps pour esquiver une onde cinglante qui faucha les herbes les surplombant.
Tout se passa très vite, Parek se releva, et tendit son bras droit devant lui, faisant jaillir une boule de feu de sa main. Eskakris n’eut que le temps d’entrevoir une silhouette humaine se tenant prêt à l’attaque… L’agresseur… Ce dernier esquiva la sphère brûlante et fondit sur le duo. Parek lança derechef son attaque, qui cette fois fit mouche. L’adversaire tituba, s’apprêta à riposter mais s’était sans compter Eskakris qui lui avait foncé dessus… Un coup de poing dans le ventre… Elle connaît les coups classiques… Mais elle s’était trop approchée, à bout portant… Et reçu elle-même un coup dans le torse… Un puissant coup, ce ne pouvait pas être une simple attaque, sans doute décuplée par un ärm… Sa respiration était coupée.
Sa vue s’assombrit de plus en plus, elle ne s’était pas attendue à cette attaque.
Le sol s’approche inexorablement de son visage.
Le monde tourne et tourne encore devant elle.
Le noir.

Il y a des jours où il aurait mieux fallu rester couché, ce jour là en était un.


Chapitre 2 : Départ
« Hé ! »
Une voix se fit entendre dans les ténèbres de son inconscience… Que s’était il passé ? Elle essayait de reprendre contact avec elle-même… Enfin, dans la mesure de sa volonté relative…
« Oh ! Debout ! »
Debout ? Non pas maintenant… Le petit déjeuner était il au moins servi ? Dormir…
« T’aimes bien pioncer en réalité hein ? »
Arf… Elle était découverte…

Eskakris hésitait à ouvrir un œil… Car si elle le faisait elle devrait effectivement se lever… Mais d’un autre coté… Elle avait besoin de savoir ce qui s’était passé, et pour ça, elle devait le lui demander… Entrebâillant ses paupières, elle observait effectivement Parek penché à son chevet… Il avait un pansement sur le front et un bandage au bras… Le combat avait perduré, cela elle s’en doutait… Remarque, si il était encore vivant, cela voulait dire qu’il avait gagné.
Ils devaient se trouver dans l’auberge du village, car la chambre était on ne peut plus simple, un lit et une table…
Elle s’asseyait sur le rebord du lit, se frottant les yeux et réprimant un bâillement, avant de scruter Parek d’un œil inquisiteur. Les deux se dévisageaient ainsi pendant quelques minutes…
« Alors ? Finit-elle par dire
_Alors quoi ? répliqua t’il
_D’après toi ?
_Tu veux parler de ce qui s’est passé hier ?
_Tu vois ? Quand tu veux tu sais, alors ? »

Un nouveau silence se posa, il semblait indécis quant à dire ou ne pas dire…

« Ne me dis pas que tu ne sais pas qui c’était, tu voulais qu’on arrive vite, je suppose donc que tu savais avoir quelqu’un à tes trousses…
_En effet, il en avait après moi.
_Et que voulait-il ?…
_Je suis recherché, je ne peux pas trop te dire pourquoi, mais il a pour mission de me tuer… Ce qui m’inquiète, c’est que t’ayant vu avec moi, il va sans doute te prendre pour cible aussi… Alors… »

Il eut un sourire taquin, et une lueur maligne dans le regard.

« Je ne vois qu’une solution … »
*Ca va être une ânerie… Je le sens… Tais toi si c’est pour dire une bêtise…* pensa t’elle…
« Tu vas devoir venir avec moi dans mes voyages! » Après ses mots, il arbora un grand sourire et se mit à rire…


*Je le savais, une ânerie…*


Il avait l’art de mêler autrui à ses ennuis, non pas foncièrement méchamment, néanmoins voulu. Car se faisant il créait un lien entre lui, voyageur sans attaches, et les autres.
En fin de compte, l’humain, quelqu’en soit sa nature, ne peut exister qu’au contact de ses semblables.

[hrp] y’a plus de place ^^ (tout du moins pas assez pour que je ne sois pas obligée de couper un chapitre.)[/hrp]


Dernière édition par le Sam 3 Mar - 0:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eskakris
Pion
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Ven 2 Mar - 20:08

la suite

Chapitre 3 : C’est à boire, à boire, à boire…
« Et où allons nous comme ça exactement ? »

Cela faisait des semaines qu’ils faisaient route ensemble, ses histoires demeuraient floues et incomplètes, ne racontant jamais le plus important, Parek disait toujours les choses à moitié. Il avait vaguement parlé d’un trésor, sans en dévoiler d’avantage sur où, comment, pourquoi.

« Oh, tu verras… Dans une province un peu plus habité que là où je t’ai péché hé hé héhSPAAAAAAAAAF ! Méheuh, ça fait mal ! » La baffe était partie plus vite que les mots.

« En attendant, tu ne m’a toujours pas répondu…
_Oh ! Regarde une ville ! Faisons une escale je t’expliquerais une fois qu’on aura trouver des piaules.
_T’as vraiment l’art de remettre les choses à plus tard… »

La ville en question était de petite envergure, sans doute son influence s’arrêtait aux villages et autres villes plus petites la bordant, mais on pouvait déjà y trouver pas mal de choses. Equipé d’une petite armée sur place, il devait peut être y avoir un ou deux hommes de la Cross Guard pour aider au bon fonctionnement de cette milice. La ville était aussi munie de fortifications… Tout du moins un mur d’enceinte, dans la limite que l’on puisse considérer cela comme une fortification… Malgré tout, les rues étaient pleines, les portes de la cité subissaient énormément de passages, le coin était fréquenté… De ce fait, on trouvait un marché assez imposant en ville, les cris des marchands ambulants ou de passages résonnaient avec ceux des passants, ce bazar ne désemplissait pas.

« Là ! Là ! Une taverne ! C’est qu’il repérait vite ce genre de bâtiment par contre… Allons boire un pot et discutons en même temps. »

La taverne en question était du genre insalubre, à récupérer tous les poivrots du coin, mais lui ne semblait pas déranger… Les murs défraîchis ne demandaient qu’un coup de peinture neuve et le plancher usé qu’a être rénovés. La salle croulait sous les chants désoeuvrés des piliers de bars, le tout offrant un bruyant brouhaha. L’odeur lourde et l’air chaud rendait l’atmosphère assez pesante. Néanmoins, ils s’installaient sur une petite table de libre en attendant d’être servi.

« Tu vas maintenant te décider à me raconter ?
_T’es impatiente hein ? Hein ?
*au bout de deux semaines… C’est ça qu’il appelle impatiente…*
_Et bien surprise ! On est arrivé ! On devrait voir un de ceux qui participeront à cette expédition avec nous.
*se retenir de lui foutre des baffes…*
_ Parce qu’en plus on ne sera pas seuls ?
_Ouep, une vingtaine d’autres je crois, mais il faut dire que ce n’est pas un coin des plus sûrs… »

Les minutes passaient, Parek commençait à s’impatienter quant à la boisson… Tapotant nerveusement sur le rebord de la table en bois… Manifestement, l’unique serveuse, pauvre d’elle de travailler dans de pareilles conditions, semblait débordée.

« Bon je vais prendre du vin, et toi Ekr… Esk… Roooh, tu pourrais pas avoir un nom plus simple ?
*Du vin… Je sens venir la catastrophe*
_Eskakris…
_Ouep, bon, Eskrika…
_Tu le fais exprès ?
_Je sais ! Je t’appellerais Songe maintenant comme tu dors tout le temps, ça te va bien !
_...
_Tu préfères la belle au bois dormant ?

La claque fut magistrale.

_Tsss… J’t’appellerais Songe quand même…
_Va boire du lait gamin…
_Je boirais du lait le jour où les vaches mangeront du raisin ! Du vin patron ! »

Le petit rouge qui était servi dans la région avait pour mauvaise particularité de camoufler son haut degré d’alcool derrière un savant dosage de sucrée et de tanin. De ce fait, les buveurs en consommaient extrêmement facilement et en grande quantité. A l’origine, il était fait pour être bu tout de suite après avoir été conservé un certain nombre d’année pour permettre au sucre et à l’alcool de bien se faire, mais dans ce genre de taverne où l’on buvait litre après litre, il était fort à parier que cette consigne n’étant pas respecté, le vin ait conservé toute ses capacités abrutissantes si avalé dans l’excès.
Une bouteille, 5 verres et 6 rots plus tard.

« Beuuuhah, et si nous allions voir ce qu… Qu… Qu’il en est… HIPS… Du trésor…
*Je vais me réveiller… Je suis certaine que je vais me réveiller…*
_Allez… Niks, celui qu’on doit rencontrer, m’a dit qu’il nous attendrait sur le marché
*il va se montrer dans cet état en plus… Je ne te connais plus mon gars !*

La vitesse avec laquelle il quitta la taverne fut surprenante, heureusement qu’Eskakris réfléchissait à une vitesse égale. Payer.
Il n’avait pas payé.
Avant que le patron du bar n’ait eu le temps de dire quoique ce soit que déjà elle s’était précipitée dans la rue où elle courrait à travers les passants.
Il le lui payerait. Quand elle l’aura rattrapé du moins.
Le marché en sa majorité tenait en une vaste place et quelques rues annexes. Sur la place, on trouvait pas mal de choses sur les étalages, nourriture, ärms, vêtements, bijoux et pas mal d’autres babioles qu’il serait bien vain de vouloir en faire une liste exhaustive. Par contre, dans les rues annexes, on y vendait sous cape, des objets plus litigieux dont la provenance était douteuse. C’était dans une de ses rues qu’Eskakris voyait son poivrot partir avec un homme de taille moyenne… sans doute le Niks dont il avait été question… Quand elle les rejoignit, la conversation était déjà bien engagé, voir terminé, car l’homme semblait sur le point de partir. Elle le salua d’un geste de la main, et il prit la parole :

« On fera connaissance plus tard, je dois trouver les autres avec qui nous ferons équipe. Ce soir, rendez vous tout deux à la grotte aux nord-ouest de cette ville, j’ai donné la carte à votre compagnon. A bientôt. »

Sitôt dit, sitôt fait… Eskakris se retourna pour chercher du regard ledit compagnon… Qui était en train de reluquer bizarrement une noble bien trop boudinée dans sa robe se trouvant sur la place du marché. Réprimant un haut le cœur de dégoût, elle se demanda si c’était un mauvais goût de sa part ou si il s’agissait de l’alcool… Et dans le fond, elle ne voulait pas savoir la réponse. Elle ne comprit la véritable raison de cet épiage que trop tard quand Parek bondit sur la dame pour attraper au vol la pierre précieuse qu’elle tenait dans sa main.
Trop tard pour tenter de s’expliquer. Le mal était fait. La diva avait commencé à chanter des ‘Aux voleurs’. Les gardes présents non loin eurent tôt fait d’entendre les beuglements de la femme et de courser le duo. Réagissant au quart de tour, Parek et Eskakris se mirent de même à courir, esquivant tant bien que (surtout) mal les étalages et les passants. Parek ne pu éviter la collision avec un des étals en plein ventre. Il tomba par terre et se retint de vomir…
Au moins, cela aura eut le mérite d’avoir fait décuvé cet alcoolique notoire. Eskakris revint sur ses pas et le traînait à moitié par terre…
3 à 6 nausées plus loin, une ruelle sinueuse permettant une retraite temporaire s’offrait à eux. Les deux restèrent ainsi caché une dizaine de minutes, le temps que les gardes partent fouiller les alentours.

« ... … …Songe?
_… Quoi encore ?!
_Je-M’en-Nuiiiiiiiiiiii !
_Je-M’en-Fouuuuus !
_Pfff… Dis, quand on aura trouvé le trésor, on fera quoi après ?
_Mais j’en sais rien moi, chaque chose en son temps, on verra le jour venu.
_On pourrais s’engager quelque part pour rigoler… Genre, imagine nous dans la Cross Guard !
_Vu comment on se comporte, c’est mal barré la Cross Guard mon gars, ou alors de l’autre coté des barreaux…
_Si t’étais un peu moins voleuse aussi… SCHPAAAAAF Si on étais un peu moins voleurs RESCHPAAAAAAF Si j’étais…
_C’est bien tu t’améliores…
_Bah, il reste alors… Lubéria ou l’Echiquier !
*N’importe quoi…*
_Ca serait drôle non ? Lubéria la richesse ou l’Echiquier la puissance ! Tu préfères quoi ? Et puis comme ça dans les deux cas on n’a plus à se soucier des lois. Li-ber-té.
_On verra ça après le trésor, tu ne crois pas ? Allez, on trace, on doit rejoindre le groupe devant la grotte avant la nuit… »

La panique permettaient de sortir aisément de la ville sans être repéré, il faut dire que la foule était désordonnée : d’une part il y avait les badauds avides de commérages cherchant plus d’information sur ce qu’il s’était passé, d’autre part les gens qui tentaient de se frayer un chemin à travers cette masse humaine compact pour rentrer chez eux ou pour quitter les lieux, et enfin les quelques miliciens cherchant vainement à rétablir l’ordre dans ce chaos. Le retrait fut donc rapide, et le duo se mit donc aussitôt en route vers ledit lieu de rendez vous.


L’être humain est un animal qui s’ennuie et c’est cet Ennui existentiel qu’il fuit qui donne le motif nécessaire à sa vie d’être.
Il était particulièrement humain vu comme ça…


Chapitre 4 : Chasse au trésor

L’entrée de la grotte se trouvait en contrefort d’une falaise escarpée. La ville était loin, elle paraissait être une tâche grise de murailles perdues au milieu d’un ensemble hétérogène du vert foncé de la forêt et du jaune pâle des champs, comme dans un trou parmis les collines.
Eux compris, il y avait effectivement une vingtaine de personne. Dix huit pour être précis.

« Bien… Nous sommes tous là… Vous me connaissez tous vu que j’ai fait l’intermédiaire entre vous tous, je suis Niks. Je propose d’entrer sans plus attendre, vous ferez connaissance sur le terrain… Les actions valent toujours mieux que milles discours. »

La majeure partie du groupuscule approuvait, beaucoup d’entre eux n’étaient là que sur la promesse du butin et rien d’autre… Il devait y avoir de tout, des voleurs en passant par de simple mercenaire jusqu'à ceux qui ne sont là que par hasard… Comme Eskakris…
L’entrée semblait tout ce qu’il y a de plus naturelle. Une simple caverne, avec des cailloux, des stalactites, des stalagmites, encore des cailloux et des petites bêtes à huit pattes qui aiment faire peur aux grandes à deux pattes…
Au bout d’une vingtaine de minute de marche dans la grotte, le groupe mit enfin le pied sur une construction humaine. La falaise avait été creusée à cet endroit pour y construire une sorte de salle dallée donnant sur un couloir. Les dalles formaient un damier, une case noire, une case blanche… Ils n’allaient pas tardé à comprendre pourquoi il y avait besoin de dix huit membres… dans la salle, on pouvait voir deux larges piliers, les deux contenants des boites, une boite d’une trentaine de centimètre de haut, tandis que l’autre même pas cinq.
Niks se tourna vers la compagnie et expliqua que la salle était truffée de pièges, comme toute bonne cache, et que les deux boites contenaient les clés de la salle au trésor et du coffre lui-même. Pour les obtenir, il fallait placé tout simplement seize personnes sur certaine dalle… sans toucher celle qui étaient piégés, tout en ayant deux qui récupère les boites pendant ce temps là. Sur indication de Niks, cette épreuve fut aisée à réaliser. Une des clés était énorme, environ vingt cinq centimètre de hauts et cinq bons centimètres de large. A son inverse, l’autre mesurait pas plus de deux centimètre et demi pour un demi centimètre de large… Presque une aiguille.

« Bah on est presque arrivé ma P’tite Songe.
*’P’tite ?’... *
_ D’ailleurs, je ne t’ai pas encore demandé mais… C’était quoi ta vie avant de me rencontrer ?
_ Quelque chose de plus reposant ? »

Sa vie… Il n’y avait pas grand-chose à dire sur sa vie… Non pas qu’elle soit amnésique, loin de là, juste que tout semble si lointain…Elle avait quitté son foyer sans trop de raisons, pour voir « du pays », mais sans pour autant quitter sa région. Ses parents ? Des gens simples, avec une vie simple, et qui auront sans l’ombre d’un doute une mort simple. Elle n’en voulait pas, d’une vie comme celles là… Ce qu’elle voulait, c’était d’une vie dont elle pourrait être fière, une vie libre. Après, elle espérait juste se trouver un but en voyageant…
Sa rêverie a été interrompue en cours de route par la voix tonitruante de Niks.

« Nous y voilà ! »

On s’était attendu à une porte imposante proportionnellement à la clé, qu’elle ne fut pas la surprise d’y trouver à la place une porte d’un mètre de haut à peine, mais pourvu d’une serrure démesuré en son centre. Il y eu un instant d’étonnement, suivi du rire de quelques membres du groupe. Rire qui se transforma bien vite en grognement quand il a fallu la franchir cette porte, les plus grands devaient se plier en quatre pour passer. Mais le jeu en valait la chandelle, le trésor était là, le coffre sagement entreposé au milieu de la pièce. Tous voulait l’ouvrir, le coffre était serti de pierres précieuses dans de l’or, le bois qui le constituait était de l’ébène, le trésor qu’il contenait devait avoir une valeur bien plus grande encore pour être contenu dans un tel bijou.
Convoitant, miroitant le butant, imaginant milles rubis et construisant milles châteaux dans leurs songes les plus fous avec la fortune rêvée, les chasseurs de trésor se disposèrent autour du coffre, Niks s’avançant l’ouvrir. Il sortit la seconde clé de sa poche, la fit lentement glisser dans la fine serrure en argent, fit entendre le lent cliquetis de celle-ci se déverrouillant, et souleva avec douceur la partie supérieure du coffre. Le trésor fut différent de ce que tous avaient imaginé.

Un ärm, un seul ärm, une vingtaine de chercheur, et une unique récompense.

Il y eut un silence, puis les premières vociférations commençaient. D’abord, certains dénonçaient l’arnaque, trésor impartageable. Puis d’autre se mettaient à se disputer le butin, comme leur revenant de droit. On empoignait les cols, on insultait à tout va. L’énervement était à son comble, personne ne voulant être lésé dans cette aventure. Difficile de garder son calme dans pareille situation. Parek se mêla aux protestants, Eskakris, elle se tint à l’écart… Tous étaient en train de s’enflammer, elle ne voulait pas perdre contrôle de ses émotions.

Pourtant, il faudra bien trouver une solution.

Là était la véritable épreuve du lieu… La salle au damier n’était qu’un leurre, la personne qui avait caché cet ärm là avait forcé à ce que ce soit un groupe qui vienne s’enquérir du trésor, le test constituait à mettre en conflit les personnes qui seraient arriver ensemble jusque là.


Dernière édition par le Sam 3 Mar - 0:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eskakris
Pion
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Ven 2 Mar - 20:10

Chapitre 5 : Chasse… à l’homme…
1) Le jeu du tueur

« Faisons un jeu pour nous départager »

C’était Niks qui avait pris la parole au milieu de cette confusion.

« Aucun d’entre vous n’a envie de céder l’ärm à un autre ? Je propose un petit jeu dont le gagnant recevra l’ärm ! »

Les visages s’étaient maintenant tous tourner vers l’intriguant, il faut dire qu’il était l’unique personne à proposer une solution constructive.

« Bien… J’explique les règles tant que vous m’écoutez… Le jeu dans son principe est très simple. Celui-ci se nomme le jeu du tueur, non pas que je vous demande de vous entretuer, rajouta t’il habilement avant l’arrivée des protestations. En somme, je vais noter le nom de tout le monde sur des papiers sur lesquels j’apposerait un sceau pour les certifier, puis vous viendrez en prendre un et un seul… »

A ses mots, il se mit à écrire nos noms, le brouhaha allait grandissant, aucun ne comprenant ce que Niks cherchait à faire… Quelques minutes plus tard, l’intéressé tenait dans ses mains un morceau de tissu tenu comme une poche contenant lesdits papiers. Il fit signe au groupe de venir et les donna un par un à chaque membre…

« Je reprends l’explication des règles… Le nom de la personne que vous avez sur votre papier est maintenant votre cible, c'est-à-dire que vous devez récupérer le papier de cette personne. Ainsi vous aurez à nouveau une cible… Le but du jeu est donc de chasser tour à tour, papier par papier, ceux dont vous aurez le nom… Le tout formant une boucle. Le dernier « vivant » sera le gagnant.»

Tout à coup, une tension naquit entre les membres du groupe… Ils s’épiaient, à la recherche de leurs victimes, ou d’un regard qui leurs sembleraient être bien trop intéressé pour être dénué d’intérêt… Comment savoir de qui se méfier ? Les premières théories s’échafaudaient, les suspicions naissaient, le trouble grandissait… Eskakris déplia son propre papier pour découvrir qui devrait elle chasser…
Citation :
Parek
*Tssss ! La chance n’a jamais été mon truc…*
Chasser son propre ami… Pour tromper ses ennemis, il faut avant tout savoir tromper ses amis, mais lui, pourrait elle le leurrer ? Dans ce jeu, la puissance au combat ne suffira pas pour décrocher la victoire… Discrétion, observation, réflexion et pièges seraient au rendez vous… D’ailleurs, elle le sentait mal… Quelque chose clochait, elle le savait mais quoi ?

« Sortons, on se dispersera dehors, je vais refermer la salle avec la clé… » Reprit Niks, coupant court aux réflexions de tout un chacun.

Ce fut à contrecoeur que tous sortaient de la grotte, loin du trésor…

« Bien… Que le jeu commence, et que le meilleur gagne… »

La question était maintenant, comment récupérer ses papiers… Par le combat sans doute… Ou par la ruse. Toujours est il que tout le monde fit le choix de se dispatcher, ne connaissant les capacités des autres, il serait risquer de tenter une attaque de front… Mais le lendemain, pas de doute, la chasse commencerait.


2) Dérive…
Récupérer le papier de Parek n’allait pas être une mince affaire… Et elle avait un mauvais pressentiment. Dès le moment où le groupe se dispersait, elle n’alla pas vers lui… Elle ne voulait pas qu’il voie sur son visage la tension… Mais lui n’était pas de cet avis… Le piéger ou ne pas le piéger ? Tout du moins, en être capable dans sa tête ou pas ?... Elle redoutait qu’il entame la discussion… Car elle ne pourrait pas lui mentir… Et pourtant, elle devrait l’affronter, la réalité, tôt ou tard, elle le devrait… Elle s’arrêta…N’y allant plus par chemin et le cœur battant… Parek était à quelques mètres derrière elle, et craignant qu’il ne sente son hésitation, elle parla sans montrer son visage…

« ... Tu es ma cible… Maintenant, choisi, en garde ou tu me donnes ta cible ?
_Ah ? Je suis ta cible ? Mais… Il fit mine de réfléchir. Mais c’est génial ! »

Interloquée, elle ne sût que répondre… Il n’avait pas compris ce qu’elle venait de dire ? Ou avait elle mal entendu ?

« ‘Génial’…?
_Réfléchis, si on joue à deux, on n’a qu’un seul chasseur à craindre, le tien, et qu’une seule cible, la mienne ! On s’en fout, on joue comme si on était la même personne ! »

Il avait cette capacité de faire abstraction de la situation présente et de tout prendre avec légèreté… Ce qui la soulagea grandement… Car elle ne voulait pas l’admettre, mais il était devenu sans doute le meilleur ami qu’elle n’eut jamais eu… Tout ce qu’il voulait, c’était s’amuser… Le plaisir avant tout, c’était quelqu’un de très naturel et libre… Elle ne le savait pas, mais elle aussi, plus tard, allait suivre la même ligne de conduite. Ensemble… Il chasserait ensemble…

Ne connaissant pas quel pouvait bien être le visage de la cible, il fallait d’abord trouvé n’importe qui de l’ex groupe pour lui soutirer cette information… Les combats avaient commencé, on entendait des bruits de chocs qui résonnaient avec l’écho. Il suffisait de se laisser guider par le bruit. Mais ils ne s’étaient pas attendus à ce que le premier d’entre eux qu’ils rencontreraient soit dans un état pareil.

Le cadavre avait été trouvé au milieu d’une clairière dans la forêt bordant la falaise. Trouvé était un grand mot, le verbe sentir serait plus adapté. Le corps étant brûlé, on devait pouvoir sentir le cramé à des lieues à la ronde… Les os étaient noircis par la cendre humaine, le tout offrant un sacré spectacle, ce devait être une mort assez récente, datant de quelques heures à peine… La raison de cette mort n’était pas à justifier… C’est le jeu la raison… Et même sans ce motif, l’être humain se trouvera toujours milles et une excuses pour causer du mal à son voisin. Le bien et le mal n’existent pas, juste des êtres opposés par la force de leurs points de vues. Que voulez-vous, l’ennemi sera toujours l’autre. Ce n’était sans doute pas le seul du groupe a avoir perdu la vie… D’autres aussi, le jeu partait à la dérive…

« Songe, ce jeu devient franchement… Dit, et si nous essayions plutôt de récupéré discretos l’ärm et que nous partions, t’en penses quoi ? » Sifflotait malicieusement Parek

Eskakris s’arrêta d’un coup… Le choc.

« Tu vas quand même pas dire que tu veux pas car c’est de la triche ? »

La vérité… La voilà la vérité…

« Et si... Et si quelqu’un avait eu la même idée que toi, mais dès le début ? »

3) Le piège

Le piège, tout ce jeu n’était qu’une vaste mise en scène… Et ils s’étaient jeter dedans à pieds joints. Mais qui était responsable ? Cette question la taraudait…

Niks.

Il avait tout prévu… Il a rassemblé des gens qu’ils savaient hétéroclites afin de semer la discorde, il a proposé ce jeu de meurtre pour tuer tout ceux qui pourraient l’entraver et à garder les clés pour récupérer tranquillement l’ärm…

« Quel salaud ! Raaah, je vais me le faire ! Tu penses qu’il est encore dans la grotte ?! »

Eskakris le pensait en effet… Pour la simple et bonne raison qu’il ne pouvait pas agir avant qu’au moins quelques personnes ne se soient entre-tuées… Ils couraient tout deux vers la caverne.
A l’entrée, ils trouvèrent effectivement Niks et ce qui était manifestement un de ses complices en joute avec un membre de l’ex-groupe. Le complice en question s’apprêtait à s’enfuir, laissant les deux combattants achevé ce qu’ils avaient commencé.

« Songe ! On se sépare ! Je cours plus vite que toi alors je vais rattraper l’autre ! On se retrouvera dans la clairière en contrebas !»

Acquiescant d’un signe de tête, elle continuait sa course vers le traître tandis que Parek déviait de trajectoire. Essoufflée, elle arriva a coté de l’autre homme, qui c’était soit rendu compte de la supercherie soit avait envisagé le vol en douce… Mais cela n’avait pas d’importance… L’ennemi était commun. L’homme brandissait une lame incurvée en direction de Niks en entamant sa charge.
Niks activa son ärm bracelet… Qui se révéla être un gardien… Une espèce de golem… Celui-ci n’eut qu’a levé son bras et a écrasé le corps qui s’offrait à lui sur le sol… Ne laissant qu’une loque humaine sanguinolente.

« C’est le jeu ma pauvre (Lucette xD keurf keurf, pardon) … Et vous avez perdu. »

Alors qu’il s’apprêtait à réactiver son gardien, un couteau se planta dans son cœur… Un des membres du groupe venait d’arriver en courant de même et a tuer Niks… Il avait dû les suivre quand elle avait réalisé le fond du complot. Ce dernier était recouvert d’une longue cape lui cachant l’intégralité du visage et son corps… Avant même d’avoir pu le remercier, ce dernier activa un dimension ärm et disparu sans demander son reste ni raison… Etrange personnage… Elle fouilla le cadavre, mais Niks avait transmis le butin…
Elle retourna à la clairière comme convenu pour retrouver son compère, peut être avait il rattraper le complice de Niks… Elle attendit une heure… deux heures… Et toujours rien…

« Pareeeeeeeek ! »

Seul l’écho lui donnait une réponse, il brillait par son absence… Un silence profond naquit, le doute s’installait… Pourquoi était il absent ? Les craintes allaient grandissantes, trahison ? Peu probable… Avait il eu un soucis ? Aucune réponse ne lui venait à l’esprit…

« Il ne reviendra plus »

Chapitre 6 : La fin d’un rêve

« … Pardon ?! »

Elle se tournait vers l’homme encapuchonné, lui qui lui avait sauvé la vie il n’y avait même pas quelques heures… Elle lui portait un regard plein de questionnement et d’incompréhension… Pour toute forme réponse, il ôta sa cape… Quelle ne fut pas la surprise de constater sur cet homme des vêtements identiques à ceux de Parek. La même tenue, elle n’aurait pas pu le vérifier, mais cela devait être en tout point identique jusqu’aux chaussettes. Comme si cela ne suffisait pas, la ressemblance physique était frappante, Parek en plus âgé…

« Il ne reviendra plus… »

Ses mots résonnaient dans l’esprit d’Eskakris, plus, jamais plus ? Raisonner, besoin de réfléchir…
Un silence se posa, un ange passe. Le moment des révélations était venu mais elle ne l’avait pas vu arriver.

« On s’est déjà rencontrer une fois par la passé… Tu avais été prise dans un combat entre lui et moi. »

Lui ! C’était l’agresseur qui les avait surpris sur le chemin du village le soir de sa rencontre avec Parek. Celui qui lui avait fait perdre connaissance et donc Parek lui-même certifiait qu’il était envoyé pour le tuer. Elle s’en rappelait maintenant. Cela voulait dire… Qu’il l’avait tué ?

« … Je ne devrais pas te le dire, mais sache une chose. Je ne l’ai pas fais par plaisir… Vois-tu, lui et moi, étions frères… Mais il a déshonoré notre famille et la loi de notre pays, Gardea, exige que le fautif soit châtié par ses proches… C’est la seule chose que tu dois savoir… »

Ainsi il venait de Gardea… Effectivement, sa route avait croisé par hasard la sienne… Mais la vie n’est elle pas qu’une successions d’hasards sauf un ultime ? Car la mort reste après tout la seule chose dont on peut être certain en venant au monde. Mais qui pouvait poser une loi forçant des proches à s’entretuer ? La mort dans la guerre est naturelle, la mort dans le jeu du tueur était naturelle, nous étions tous ennemi…
Mais là, entre gens d’une même patrie, de même fratrie... Sous un même étendard…
Ca semblait fou…

« Une dernière chose, il sortit l’ärm de la grotte de sa poche, je pense qu’il aurait aimé que tu l’ais alors je te le laisse… Adieu, car nous ne nous reverrons sans doute pas. »

Il disparut en activant un dimension ärm… Il disparut aussi vite qu’il était apparu, sans aucune autre forme de procès, ne laissant que l’ärm et Eskakris qui tentait de faire le point.
Une foutue loi… C’était une foutue loi qui lui avait pris son meilleur et unique ami. Elle ne voulait pas pleurer, mais elle avait du mal… Il aura quand même réussi à lui soutirer des larmes cet idiot. Elle ne pourrait plus le baffer, il ne pourrait plus se moquer d’elle.
Elle resta ainsi deux jours entiers à l’endroit où il aurait dû l’attendre… Au fond, elle a mis du temps à accepter qu’il ne viendrait effectivement pas.
Ils n’auraient jamais dû se séparer à ce moment là… Elle le sait et s’en veut, elle n’a même pas eut le temps de lui dire adieu…
Nous avons tous un jour où l’autre quelque chose qui se brise en nous, elle, c’était ce jour là.

En fin de compte, elle ne saura jamais quel a été le crime de Parek, mais elle s’en moque… Elle s’en fichait de ce qu’il avait pu faire, bien qu’elle supposa à un larcin quelconque de l’ordre du vol…
Fais ce que dois, advienne que pourra.
S’engager après quelque part qu’il avait dit …
Il l’aurait voulu.
« J’effacerais les lois stupides de ce monde et les Hommes qui les ont crées, j’en fais le serment. J’utiliserais cet ärm pour cela… »
L’Echiquier semblait plus lui convenir dans l’idéologie de purification… Sa décision était prise.
Ainsi prit elle l’initiative de chercher à l’intégrer…


Les souvenirs qu’elle gardera de lui seront ceux de quelqu’un ne vivant que pour le plaisir… Désormais, elle aussi en son souvenir, vivrait au rythme qui lui plait.


Dernière édition par le Sam 3 Mar - 8:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisagi
Le fantôme
avatar

Masculin Nombre de messages : 335
Age : 27
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Ven 2 Mar - 23:47

Bon, avec un début aussi bon, je ne peux qu'attendre avec impatience la suite et la fin. Vraiment, je sens que je vais adorer, le débuts est tellement bon que je ne vois pas pourquoi ça s'arrêterait.

Seul point qui dérange, le code couleur. Vas faire un tour du côté réglement.

J'attends aussi un bel avatar^^.

_________________
La victoire n'exige aucune explication.
La défaîte n'en admet pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azazel
pion, et détenteur de la marque
pion, et détenteur de la marque
avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 28
Localisation : Près de son maître
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Ven 2 Mar - 23:57

Que dire a part que: J'ai aimé et que j'attend avec impatience ton arrivé (me sent seul ...T-t) d'ailleur, hisagi, faudrait peut-être dirigé les joueurs pl^tôt vers l'echiquier et luberia, vut le nombre qu'on est comparé à la cross (d'ailleur c'est dégeulasse, je me bat à un contre deux T-T >.<)

_________________
La souffrance du corps est moin importante que celle de l'âme... Azazel,L'Ange Noire


Dernière édition par le Sam 3 Mar - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eskakris
Pion
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:05

Merci ^^

je poste la suite et fin (enfin j'edit le dernier post) et je corrige mes codes couleurs Wink

J'ai hâte de combattre à tes cotés Azazel :p

On purifiera ce monde muhahahakeurf keurf xD

L'Echiquier vaincra ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azazel
pion, et détenteur de la marque
pion, et détenteur de la marque
avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 28
Localisation : Près de son maître
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:18

L'echiquier vaincra, sa c'estbien dit (une bonne recrue Hisagi!^^)
ba aller, motivé! et tu pourra ptêtre vnir m'aider avec de la chance (pour moi T-T)

_________________
La souffrance du corps est moin importante que celle de l'âme... Azazel,L'Ange Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eskakris
Pion
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:34

Si je reçois rapidement deux oui :p j'arriverais bien à piquer dans les reserves un dimension ärm pour te filer un coup de pouce Cool

edit: l'avatar, je l'aurais d'ici demain ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azazel
pion, et détenteur de la marque
pion, et détenteur de la marque
avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 28
Localisation : Près de son maître
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:36

Lol, j'ai lu, j'ai aimé, t'a mon oui ... xD (et modo de la sectioon parallèle, sa compte! Very Happy) quelques ptites fautes par ci par là mais rien de grave et je peut pas dire grand chose ^^.
Bienvenue ^^

_________________
La souffrance du corps est moin importante que celle de l'âme... Azazel,L'Ange Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luserina
Diamant de Lubéria
Diamant de Lubéria
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Lubéria...
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:37

C'est aussi oui pour ma part (ca marche pour les modos?)
On voit une joueuse motivée, donc vivement te voir Rp

Citation :
On purifiera ce monde muhahahakeurf keurf xD

Hum...essaye donc de me passer dessus^^
Et au passage........Bienvenue!!!

_________________
Lubéria renaitra toujours de ses cendres.
A nouveau, sont réunis tous ses membres.
Les combats seront bientot à porté...
Et Lubéria devra un jour s'en méler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisagi
Le fantôme
avatar

Masculin Nombre de messages : 335
Age : 27
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:39

Ba oui, tu peux donner ton oui mais bon, c'est pas fini alors...EN plus, je suis pâs là pendant une semaine, alors c'est pas la peine de se précipiter, parce que de toute façon, elle aura rien à faire....

_________________
La victoire n'exige aucune explication.
La défaîte n'en admet pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azazel
pion, et détenteur de la marque
pion, et détenteur de la marque
avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 28
Localisation : Près de son maître
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:43

Ba pas grave, on a qu'a la fait s'incruster à la place de Kandis....
(yes, je peut dire oui mouaahahahahahaha lol)

sinon, puisque tu sais faire, donne lui les ax ^^ :°

_________________
La souffrance du corps est moin importante que celle de l'âme... Azazel,L'Ange Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eskakris
Pion
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:48

Merci déjà de ses avis positifs et cet acceuil, ça me rassure ^^

Luserina, ce serait avec joie de rp avec toi un jour Wink ayant lu ta présentation que demander de plus que d'écrire avec quelqu'un qui écrit aussi bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisagi
Le fantôme
avatar

Masculin Nombre de messages : 335
Age : 27
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:48

Non, je parlais de Luserina qui pouvait dire oui, toi, ton avis.....

Et non, on attend la fin.

_________________
La victoire n'exige aucune explication.
La défaîte n'en admet pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eskakris
Pion
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:49

La fin du texte ? je l'ai posté xD enfin édité

ou bien la fin de la postulation comprend l'avatar ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisagi
Le fantôme
avatar

Masculin Nombre de messages : 335
Age : 27
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:50

Bon, fin de ma lecture alors^^

Et de toute façon, je me répète, étant absent, tu n'auras rien à faire. A la limiet, du pourra aller au monde parallèle, c'ets tou alors....

_________________
La victoire n'exige aucune explication.
La défaîte n'en admet pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azazel
pion, et détenteur de la marque
pion, et détenteur de la marque
avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 28
Localisation : Près de son maître
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 0:52

Ce que je dit, c'est QUELLE POURRAIT VENIR A MENRITH!!!!!! M'AIDER PARCE QU' A 2 CONTRE 1 C'EST DE LA TRICHE!

vala ^^ lol

_________________
La souffrance du corps est moin importante que celle de l'âme... Azazel,L'Ange Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luserina
Diamant de Lubéria
Diamant de Lubéria
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Lubéria...
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 1:03

Azazel, arrete le flood...

Hisagi a écrit:
Bon, fin de ma lecture alors^^

Et de toute façon, je me répète, étant absent, tu n'auras rien à faire. A la limiet, du pourra aller au monde parallèle, c'ets tou alors....


Tu pourrais néanmois lui mettre au moins les axx, histoire qu'elle puisse lire et poster dan l'Echiquier...non?

_________________
Lubéria renaitra toujours de ses cendres.
A nouveau, sont réunis tous ses membres.
Les combats seront bientot à porté...
Et Lubéria devra un jour s'en méler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonil
Apprenti(e) de la Cross Guard
Apprenti(e) de la Cross Guard
avatar

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 27
Localisation : Avec Adraeth et Horus
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 1:03

Bienvenue à Mär heaven !
Les portes de ce monde te sont ouvertes !
( hihihi j'ai piquer le refrain à Shiyu . . . )

* s'en va très vite avant son arrivé *

Edit : On attend ton post avant ton absence Hisagi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiyu
Capitaine de la Cross Guard
avatar

Masculin Nombre de messages : 419
Age : 29
Localisation : Dans ce monde comme dans l'autre
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 13:41

Bravo, et bienvenue.

Ce sont presque les seules choses que j'ai à dire^^

Pour développer plus je dirais que j'aime bien ton personnage, son caractère, sa façon de coller des baffes à son compagnon de voyage, … Et aussi ta façon d'écrire.
Citation :
si mon rp vous semble bizarre c’est… normal xD
Il ne me semble pas vraiment réellement bizarre. Il est léger, simple à lire, facilement compréhensible, et presque sans faute. Pas grand chose à lui reprocher^^

De plus tu as corrigé le code couleur aveuglant que tu avais mis hier.

Tu as donc aussi mon oui (petite précision à ce sujet d'ailleurs : seul les "oui" des modérateurs de la partie "inscrptions" comptent. Donc Azazel, arrêtes de rêver^^).


Sur ceux, je rajoute qu'Hisagi est déjà parti, donc je vais te donner les axx moi-même (quel fainéant ce fantôme), cela te permettra de lire ce qui se passe à l'Echiquier.
Par contre, et là je suis catégorique : je ne t'autorise en aucun cas à poster à Menrith. Je comprends aisément qu'Azazel veuille un peu d'aide, mais je tiens à dire que le scénar est lancé, si le fantôme ou Adraeth veulent t'y faire rentrer, il te faut leur autorisation.
On ne chamboule pas tout parce qu'on est affalé par terre (ça c'était pour notre ami détenteur de la marque).


Ceci dit, encore bravo, et voilà pour la tradition (je m'occuperais de Sonil plus tard pour avoir sali celle-ci Wink ) :



Les portes de Mär Heaven te sont ouvertes.



_________________
Shiyu, capitaine de la Cross Guard

Pour faire la gueule il faut utiliser 65 de nos muscles, alors qu'il en faut seulement 10 pour faire un sourire. Pourquoi vous surmener?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marheaven.winnerbb.com
Eskakris
Pion
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Sam 3 Mar - 13:47

Merci beaucoup Wink

La baffo-thérapie, plus qu'une doctrine, un mode de vie xD


J'avais très bien compris que je ne pourrais pas poster à Menrith Smile pas de soucis ^^.

Azazel, te reste plus qu'a tenir jusqu'au retour d'Hisagi ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horus
Apprenti(e) de la Cross Guard
Apprenti(e) de la Cross Guard
avatar

Masculin Nombre de messages : 102
Age : 29
Localisation : Dans les ruines de Menrith
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   Lun 5 Mar - 11:38

Bon, avis de la Cross Guard! Ca va saigner!.....Non, je deconne! Razz

Je trouve ton histoire sympa et trés bien! J'ai moi aussi adoré le coup des baffes, c'était éclatant! D'autant que tu n'est pas une vrai méchante das l'ame. Ca change d'Azazel (qui lui, est un pur produit maléfique malade mental Razz )! J'ai hate que tu commençe à participer! cyclops

Petit flood (désolé): Azazel, tu verra qu'à Menrith je propose du 1/1. Et puis on est peut etre beaucoup à la Cross Guard, mais beaucoup moins à participer. En fait, pour le moment,c'est comme si on était que 3 en plus des modos!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eskakris [acceptée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eskakris [acceptée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)
» [Accepté]Sho Nagoshi
» Kai [Accepté deux fois]
» Village Hentaï[accepté]
» Percy Jackson Révolution [Accepté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mär Heaven :: L'Echiquier :: Inscriptions-
Sauter vers: